L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
21 avril 2017 | Catégorie : Actualités

En 2017 se tiendront en France les élections pour élire le nouveau Président de la République. Les médias ne cessent de parler des candidats et de leurs programmes, mais existe-t-il un impact des élections sur le marché de l’immobilier ? Vendirect’immo analyse pour vous la situation grâce à l’enquête réalisée par le Crédit Foncier.


Les années de scrutin présidentiel, un impact négatif pour les transactions immobilières 


En 2016, les transactions immobilières ont vu leur nombre augmenter grâce à plusieurs éléments : l’augmentation du pouvoir d’achat, le succès du prêt à taux zéro et la faiblesse des taux de crédit immobilier (-0,78% en un an). Cela a contribué à la construction d’une conjoncture économique favorable aux achats immobiliers. Le nombre de ménages ayant pu acheter un logement en 2016 a augmenté de 7,6% en 2016 par rapport à 2015 : les ventes immobilières ont ainsi atteint un seuil record de 845 000 transactions enregistrées. 



En octobre 2016, le Crédit Foncier, spécialiste du financement de l’immobilier, a observé sur 40 ans l’impact des élections présidentielles sur les transactions de l’immobilier résidentiel ancien en France. Il a ainsi analysé sur la période de 1971 à 2013 les transactions annuelles afin de mesurer les effets des sept scrutins présidentiels qui se sont déroulés durant cette période (1974, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007, 2012).

Cette étude se concentre sur les transactions dans l’ancien et non pas le neuf car « le neuf ne suit pas le calendrier des élections présidentielles, mais davantage celui des élections municipales » selon Nicolas Pécourt, directeur de la communication du Crédit Foncier. 

Cette analyse du Crédit Foncier montre que le nombre de transactions est en baisse les années d’élections présidentielles, avec une diminution moyenne de 3,8% des transactions dans l’ancien. Elles passeraient de 840 000 en 2016 à 810 000 en 2017, année d’élections présidentielles.
Une exception a été observée pour l’année 2002, où aucune baisse n’a été observée au niveau des transactions, avec même une hausse de 3,4% des ventes.
La baisse la plus forte a été observée lors de l’année 2012, avec une diminution des transactions de 11,6%. 


Un impact sur les transactions immobilières qui se fait en trois temps




Le Crédit Foncier a ainsi observé une variation des transactions dans l’ancien autour de l’année du scrutin : l’année précédant l’élection présidentielle, une hausse de 4,6% des ventes se produit, suivie d’une baisse de 3,8% lors de l’année de l’élection, avec une reprise de 2,3% l’année suivante. 


L’avis des professionnels de l’immobilier sur l’impact des élections présidentielles


Le Crédit Foncier a mené une enquête sur les conséquences de l’élection présidentielle française de 2017. Cette enquête a été réalisée avec l’institut de sondage CSA, du 29 août au 5 septembre 2016, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier. Les professionnels devaient répondre à la question suivante : « selon vous, quel impact pourrait avoir l’élection présidentielle de 2017 sur le marché du logement durant les mois précédant l’élection ? ».

Ainsi, 53% des professionnels estiment que l’élection présidentielle à venir va avoir un impact négatif durant les mois précédant l’élection. 32% d’entre eux pensent que l’élection n’aura aucun impact et 9% estiment que ces élections auront un impact positif sur le marché.
Selon Nicolas Pécourt, « on va rentrer dans une période d’instabilité réglementaire, qui n’est pas un bon facteur pour le marché de l’immobilier, comme pour d’autres marchés »


L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis a-t-elle des conséquences sur la France ?


Depuis l’élection de Donald Trump le 4 novembre 2016, le dollar s’est légèrement apprécié par rapport à l’euro. Ainsi, si l’euro continue de se déprécier par rapport à la monnaie américaine, les américains pourraient augmenter leur investissement immobilier en euro et s’intéresser à la France. Ils privilégieront probablement la capitale, le sud-est et le sud-ouest. 

De plus, si des milliers d’Américains décident de quitter les Etats-Unis durant la présidence de Donald Trump, la France représente pour eux une alternative envisageable en achetant une résidence principale ou secondaire. Le marché immobilier pourrait tirer profit de ces nouveaux acheteurs à fort pouvoir d’achat.
Cependant, notre fiscalité risque de dissuader ces potentiels acquéreurs qui souhaitent investir plusieurs millions d’euros dans une propriété ou un appartement parisien. En France, les non-résidents doivent supporter l’impôt de solidarité sur la fortune sur l’ensemble des biens immobiliers qu’ils possèdent en France.

 

 

Les élections ont donc un fort impact sur le marché immobilier : en raison de l’instabilité lié au changement de pouvoir, les acquéreurs hésitent à acheter. Cependant, les élections de 2017 devraient avoir un impact moins important que les autres années sur le marché en raison du maintien de la loi Pinel et grâce à la diminution des taux de crédit immobilier (-0,78% en un an).

 

Sarah VAUCHELET

 

Sources : 

http://www.pap.fr/actualites/les-elections-presidentielles-ont-elles-un-impact-sur-le-marche-immobilier/a18956
https://www.boursedescredits.com/actualite-immobilier-impact-elections-presidentielles-1737.php
http://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/election-de-trump-quels-impacts-sur-l-immobilier-us-619327.html
https://www.avisofi-credit-immobilier.fr/consequences-effet-trump-immobilier-francais/
https://www.la-loi-pinel.com/actualites/risque-acheter-immobilier-election/
http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-tarnaud/prix-immobilier-donald-trump/


Crédits photos : Crédit Foncier / Français d'Allemagne 

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

1 Parrainage = 150 € !
7 idées reçues sur les futurs acquéreurs
Actualité de l’immobilier : L’état de l’immobilier dans le Grand Ouest en 2017
Bienvenue dans l'équipe Guillaume !
Bienvenue dans l'équipe Jean Marc !