L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
12 avril 2017 | Catégorie : Actualités

L’immobilier dans le Grand Ouest a vu ses prix augmenter depuis le mois de juin 2016, avec une hausse de 1,5%. Le même phénomène s’est produit en Vendée et en Loire-Atlantique, départements fortement attractifs de par leurs littoraux et leurs métropoles. Vendirect'immo fait le point sur l'état du marché de l'immobilier.

 

L’état de l’immobilier dans l’Ouest en 2017

En 2016, la baisse des taux d’emprunt a entrainé une demande plus importante des acheteurs : les ventes ont été nettement plus nombreuses que les années précédentes. Cependant, les prix de l’ancien n’ont pas démesurément progressé. 

Les vendeurs ont augmenté les prix de leur bien du fait de l’augmentation de la demande. Les prix affichés ont progressé dès le mois de juin, avec une hausse globale de 1,5% et jusqu’à 2,5% pour les maisons.

Concernant l’immobilier neuf, le marché est porteur puisque le nombre de vente de logements neufs a augmenté de 22,2%. Les mises en vente ont augmenté de 17,3% au premier trimestre de l’année 2016. 

L’attrait des acheteurs se porte pour les alentours des grandes villes comme Nantes, Rennes, Caen, Brest et aussi pour le littoral. Cela explique la disparité qui existe dans le territoire du Grand Ouest : des différences de prix au m2 sont visibles d’un département à l’autre du territoire. Le prix de vente médian d’un appartement dans l’Orne est de 1065€ le mètre carré, contre 2885€ en Ille-et-Vilaine, en raison de la proximité avec la ville de Rennes. 
 

 

 


L’état de l’immobilier dans les Pays de la Loire

Concernant le marché de l’immobilier en Pays de la Loire, il a été fortement attractif pour les acheteurs grâce aux taux d’emprunt en baisse et une stabilité des prix de vente. Cependant, tout comme on peut le voir dans le territoire du Grand Ouest, la situation est très différente d’un département à un autre.
La Loire-Atlantique est plus attractive que les autres départements, du fait de la proximité avec l’agglomération nantaise et de l’Océan Atlantique. Le prix médian d’une maison y varie de 2404€/m2 pour une maison de moins de 80m2 à 2120€/m2 pour une maison de plus de 150m2.
La Vendée est attrayante de par son littoral : le prix médian d’une maison est de 1816€/m2, ce qui représente une hausse de 5,81%. Le marché des appartements y est particulièrement dynamique, avec une progression des prix de 14% : il faut compter 2180€/m2 en moyenne pour un appartement de 4 pièces et 3034/m2 pour un T1.

Concernant la Sarthe et la Mayenne, les prix médians au mètre carré des maisons et appartements sont en baisse entre 2015 et 2016.
Pour un appartement de 2 à 3 pièces, il faut compter un prix de vente de 1502€/m2 en Sarthe et 1371€/m2 en Mayenne.
Pour une maison de 80 à 120m2, le prix de vente est de 1639€/m2 en Sarthe et 1447€/m2 en Mayenne.
Les prix en Maine-et-Loire sont dans la moyenne du département, variant entre 2191€/m2 pour un studio et 1739€/m2 pour un appartement de 4 pièces et plus.

 

 

 

Les perspectives pour la fin d’année 

Les évolutions des prix et des ventes observées en 2016 par rapport en 2015 traduisent un optimisme de la part des acquéreurs et des professionnels de l’immobilier. En raison de la prolongation en 2017 des dispositifs Pinel, PTZ et Censi-Bouvard, la croissance du marché de l’immobilier devrait se poursuivre, avec une tendance marché favorable pour l’ancien et le neuf. 

On devrait observer une augmentation des prix pour les appartements en Ille-et-Vilaine et en Loire-Atlantique mais ils resteront stables ou baisseront pour les autres départements. Concernant le prix médian des biens dans le Grand Ouest, il restera stable dans l’ensemble mais le prix médian des maisons devrait croitre dans l’Orne, la Vendée et les Deux-Sèvres.

  

 

Sarah Vauchelet

Sources et crédits photos : Ouest France

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

1 Parrainage = 150 € !
7 idées reçues sur les futurs acquéreurs
Amazon lance sa plateforme de vente immobilière
Bienvenue dans l'équipe Guillaume !