L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
9 octobre 2014 | Catégorie : Interview

 

Plus d'informations sur notre partenaire VOUSFINANCER.COM, courtier en banque, ainsi que sur le marché immobilier actuel. 

 

 

Bonjour Mr GANNE directeur associé, en quoi consiste le métier de courtier en crédit immobilier?

En tant que courtier en crédit immobilier, notre mission est d’aider les particuliers à trouver la meilleure solution de financement pour leur projet immobilier. Notre métier est de les accompagner dans le montage du dossier de financement en leur offrant la garantie de trouver rapidement la solution la mieux adaptée à leur profil, au taux le plus avantageux, auprès d’une centaine de partenaires bancaires. Aujourd’hui, un crédit sur 4 est financé par l’intermédiaire d’un courtier en crédit immobilier.

 

Quels sont les avantages pour un particulier de faire appel à vos services?

Chez Vousfinancer.com, nous nous occupons de tout : de trouver le taux le plus avantageux, mais aussi de négocier l’assurance, les frais de dossier… Nous accompagnons en outre nos clients à toutes les étapes de leur projet immobilier, du rendez-vous à la banque jusqu’à la signature chez le notaire ! En faisant confiance à Vousfinancer.com, les particuliers gagnent du temps et de l’argent, tout en bénéficiant de conseils sur-mesure.

  

Aujourd’hui, les taux sont historiquement bas, comment expliquez-vous cela?

Depuis près de deux ans maintenant les taux d’emprunt d’état (OAT 10 ans) ont beaucoup baissé, et comme ces taux de long terme servent de référence aux banques pour déterminer leurs taux de crédits, cela les a conduit à proposer les taux historiquement bas que l’on connait actuellement. L’action de la banque centrale européenne, qui permet aux banques d’emprunter de l’argent à un taux proche de 0, contribue également à la baisse des taux de crédit !

 

Est-ce le moment de renégocier son prêt immobilier?

Ces taux historiquement bas offrent en effet la possibilité aux emprunteurs qui ont souscrit un crédit, même récemment, de le renégocier, dès lors qu’il y a un point d’écart avec les taux actuels. Cette opération peut ainsi se révéler particulièrement intéressante pour les crédits obtenus en 2008 (à plus de 5 % en moyenne sur 20 ans), 2009, 2011 et au 1er semestre 2012 (à plus de 4 % en moyenne), avec des économies pouvant atteindre plus de 20 000 € pour un crédit de 200 000 €. Tous les emprunteurs qui ont souscrit un taux à plus de 4 % peuvent aujourd’hui envisager une renégociation de crédit.

 

Depuis quelques temps, le marché de l’immobilier est plus compliqué. Les acheteurs potentiels mettent cela sur le dos des banques, qui ont des critères plus stricts. 

Pensez-vous également que ce sont les banques qui détiennent les clés pour relancer les transactions immobilières ?

Aujourd’hui, beaucoup de particuliers hésitent à acheter, même si les taux sont historiquement bas, en raison du contexte économique, du chômage et d’un manque de confiance en l’avenir. On constate ainsi que les emprunteurs les plus fragiles restent attentistes et différent leur projet d’achat… Alors même que des banques acceptent encore de prêter sans apport. Je pense qu’il y a davantage un problème de demande, qu’un problème d’offre…

  

Avez-vous eu un ralentissement de crédit auprès des primo-accédants?

En effet, en raison des craintes liées au contexte économique, nous avons constaté chez vousfinancer.com une baisse de la part des primo-accédants qui représentent aujourd’hui 40 % de nos clients, contre 55 % en 2011 par exemple. Toutefois, grâce au niveau historiquement bas des taux d’intérêt qui permet d’accroitre la capacité d’emprunt, nous avons noté un léger retour des primo-accédants en 2014. Le retour du PTZ dans l’ancien, même uniquement en zone rurale, pourrait permettre d’accentuer ce mouvement en étant perçu comme un signe positif et encourageant par les futurs acheteurs qui attendent pour passer à l’acte.

  

Enfin, comment voyez vous le marché pour les mois à venir?

Les taux de crédit ont encore diminué en septembre. La récente baisse du taux de refinancement de la Banque Centrale Européenne ainsi que le niveau record des taux d’emprunt d’Etat nous permette d’anticiper que les taux ne vont pas remonter dans les prochaines semaines. Les banques devraient donc continuer à pratiquer une politique de taux attractive, au moins jusqu’à la fin de l’année. Ainsi, grâce au niveau des taux qui soutiennent la demande, le marché immobilier devrait se maintenir avec un nombre de transactions stables par rapport à 2013, et par conséquent des prix qui ne baissent pas autant qu’on l’anticipait…

 

 

Merci Julien Ganne de m’avoir accordé de votre temps et d’avoir apporté des réponses claires à nos lecteurs. Nous souhaitons que notre partenariat permette à vos clients de pouvoir vendre leur bien dans les meilleurs délais, en bénéficiant de taux attractifs pour leur projet immobilier !

 

N’hésitez pas à vous diriger vers notre site internet www.vendirectimmo.fr onglet « FINANCEMENT » afin de simuler en direct votre prêt grâce à VOUSFINANCER.COM.

 

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Bienvenue dans l'équipe Grégory !
OUEST FRANCE - ARTICLE 14 OCTOBRE 2015
Rencontre avec M. Gernigon, promoteur à Nantes chez PROMOCEAN
Rencontre avec notre partenaire: MAISONS BOUVIER