L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
2 juillet 2014 | Catégorie : Société

70% des personnes qui achètent sont en couple et seulement 33% d'entre elles sont mariées ou pacsées. Cette tendance s'amplifie pour plusieurs raisons... 

 

Tout d’abord les prix du marché ne facilitent pas l’achat seul, c’est plus facile d’acheter à deux car généralement il y a deux fois plus d’apport ou de salaires quand on est en couple. De plus, acheter à deux rassure les banquiers, cela double la capacité d’emprunt et souvent comme ils ne sont pas mariés les futurs propriétaires prennent deux assurances et font des projets d’épargne.  

C’est pour toutes ces raisons que les banques demandent moins de justificatifs aux couples !

 

Le célibataire ce mal aimé !

Les banques ne font pas de cadeaux aux célibataires et favorisent les couples !

Selon Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com, « En moyenne, les banques demandent plus d’exigence à un célibataire. Par exemple ce dernier devra justifier de minimum 30 000 euros de revenus contre 45 000 euros pour un couple. Concernant le reste à vivre, c’est à dire ce qu’il vous reste après le remboursement de  vos mensualités, pour un célibataire la banque demande 700 euros alors qu’un couple ne devra justifier que 800 euros, on constate qu’il faut être plus riche comparativement quand on achète seul qu’à deux ! »

 

Comment ça se passe si nous n’avons pas le même apport ?

Selon le SNPI1, 6 couples sur 10 ont mis le même apport et remboursent la même mensualité. Et pour les autres la solution la plus courante consiste à acquérir un bien en indivision. Chaque membre du couple devient alors propriétaire en proportion de son apport (par exemple moitié-moitié, 70 % pour l'un et 30 % pour l'autre...)2.

  

Et s'il y a séparation ?  

Nous avons tous entendu parler du cap des 7 ans, on dit souvent que le couple y résiste difficilement et bien, pour un bien immobilier c’est pareil, en moyenne les propriétaires restent 7 années dans leur même maison !

S' il y a séparation, 70 % préfèrent revendre le bien… ce qui fait le bonheur des professionnels de l’immobilier, on revend un bien pour en acheter deux J .

 

Sources :

1 Le Syndicat national des professionnels immobiliers (SNPI) 1489 personnes ont répondu à ce sondage réalisé en mai 2014, 69 % d'entre elles ont acheté un bien en couple.

2http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/05/acheter-un-logement-sans-etre-marie-impose-des-precautions_1842842_3234.html

3 Vidéo BFM Business

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

" Bientôt 30 ans, bientôt propriétaire ? "
ACCÉLÉRATION DE LA BAISSE DES PRIX DE L'IMMOBILIER
Bye bye la ville, on part vivre à la campagne !
Du vert sur les murs de nos immeubles? Silence ça pousse !