L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
2 février 2016 | Catégorie : Nantes

Visiblement, le marché de l’immobilier neuf se porte de mieux en mieux à Nantes. La Capitale du grand Ouest ambitionne en effet de révolutionner le secteur de logement neuf. Pour cela, elle projette de construire plus de 5 000 logements par an d’ici deux ans. Pour le moment, les programmes neufs vont bon train dans la ville. Le marché y est soutenu principalement par les investisseurs. Ces derniers ne cessent d’augmenter en nombre. Cependant, les primo accédants participent également à la progression des ventes à Nantes.

 

Le marché du neuf décolle à Nantes

Si en 2013, le marché de l’immobilier neuf a fortement chuté à Nantes, ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Depuis 2014, les transactions augmentent, pour les maisons comme les appartements. Pour la capitale du grand Ouest, 2014 est marquée par une forte reprise : avec 40 450 m2 placés, c'est-à-dire plus de 20 % par rapport à 2013. Plus des 2/3 des transactions ont été réalisées dans le quartier d’affaires Euronantes et le secteur nord-ouest.

Depuis le début de l’année 2015, les transactions dans le neuf (appartements et maisons confondus) ont connu une hausse de 47 % dans Nantes intra-muros. Durant le troisième trimestre de cette même année, une augmentation de ventes de plus de 40 % était enregistrée. A noter que les 3/4 des réservations de 2015 étaient effectuées par des investisseurs.

A l’heure où nous parlons, la transaction dans le neuf englobe plus de 55 % des ventes du marché immobilier nantais. Si l’on tient compte de ces chiffres, cette année 2016 s’annonce donc très prometteuse pour le secteur. 

 

Comment expliquer le dynamisme du marché neuf à Nantes ?

Le dynamisme du marché nantais s’explique par la forte attractivité de la ville. Chaque année, la capitale de la Loire séduit de nouveaux habitants de tout profil : jeunes, actifs, retraités, etc. Elle se diffère avant tout par sa vitalité économique. Grâce à un marché d’emploi très vigoureux, elle affiche un faible taux de chômage.

Nantes n’est pas seulement dynamique sur le plan économique. La ville ne cesse de déployer les grands moyens pour améliorer la vie et le quotidien de ses habitants : programmes neufs, infrastructures, réseaux de transports en commun, etc. Voilà ce qui explique pourquoi elle figure à la tête de ces villes françaises où il y fait bon d’y vivre. 

De plus, il ne faut pas oublier que la loi de défiscalisation Pinel a grandement contribué au dynamisme de l’immobilier neuf nantais. Comme Nantes fait partie de ces villes éligibles en Loi Pinel, les investisseurs peuvent ainsi profiter d’un avantage fiscal très intéressant, une fois la transaction réalisée. De leur côté, les particuliers achetant une résidence principale dans l'immobilier neuf pourront profiter du PTZ+. Pour rappel, celui-ci permet aujourd’hui de financer jusqu’à 40 % l’acquisition depuis le 1er janvier 2016.

 

Quelques mots sur le volume des crédits accordés

Généralement, l’acquisition d’un appartement ou d’une maison neuve passe par un crédit immobilier. Puisque les ventes ont progressé, logiquement le nombre de prêts accordés a également connu une forte hausse. Le plus intéressant, c’est que par rapport à d’autres villes, Nantes affiche un taux de crédit immobilierplutôt avantageux : en moyenne, 2.30 % sur 20 ans ! Selon certains responsables, sur cette durée, il est même possible de bénéficier d’un taux de crédit immobilierdemoins de 2 % et plus précisément, de1,90 %. Bien évidemment, cela séduit de plus en plus d’acheteurs. Le marché peut ainsi poursuivre sa reprise.

 

Et qu’en est-il du prix ?

Côté prix, après une baisse, une hausse assez conséquente peut être constatée sur le marché du neuf à Nantes. Néanmoins, quel que soit le projet : investir ou habiter, il est tout à fait possible de trouver un programme neuf à Nantes à un prix plus abordable.

Bien sûr, comme dans toutes les autres agglomérations françaises, les prix de l’immobilier neuf dans la ville varient selon le quartier et le type du bien. Dans le centre-ville, le prix peut grimper jusqu’à 5 500 €/m² pour tout bien confondu. Les quartiers très recherchés affichent également des prix assez élevés, pouvant atteindre 4 500 €/m². Pour ceux qui ont un budget assez serré, investir dans le nord de la ville et dans certains quartiers comme Nantes-Erdre et Dervallière-Zola reste alors une alternative plutôt alléchante. De même, les quartiers comme Beaujoire ou Eraudière offrent des prix plutôt raisonnables.

 

Le marché de l’immobilier neuf à Nantes est aujourd’hui assez vaste, permettant ainsi de répondre à toutes les demandes (ou presque) !

 

 

 

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Gare de Nantes : Rénovation et transformation prévue pour l’année 2019
Les événements incontournables de la saison estivale 2017 à Nantes
Nantes : Les quartiers préférés des Nantais pour habiter
Nantes, une hausse des prix de l'immobilier ciblée