L'immobilier sans commission
02 40 49 31 63
06 34 58 46 62
4 septembre 2014 | Catégorie : Nantes

Dans la région Nantaise le marché de l’immobilier n’est pas au beau fixe. Les beaux quartiers du centre-ville et de l’Ouest restent toujours recherchés, mais pour le reste, il y a des affaires à faire !!

 A Nantes, le moral n'est pas au mieux chez les professionnels de l’immobilier. Avec un volume des ventes en légère baisse par rapport à l'année dernière, le marché immobilier Nantais devient critique. Les causes de ce changement ? Certains évoquent la conjoncture économique qui est déplorable, d'autres, la responsabilité de la loi Duflot-Alur, qui frêne les envies des investisseurs locatifs. De plus, les banquiers sont devenus exigeant dans l’attribution des prêts, de plus, la fin du prêt à taux zéro dans l'ancien expliqueraient également l’abaissement  de la clientèle des primo-accédants. 

 

Tous les nantais ne sont pas logés à la même enseigne !

Aujourd'hui, d’après le journal « L’Express », le prix moyen au mètre carré dans l'immobilier ancien s'établit à 2 650 euros. Cependant, l’écart tarifaire est assez large: de moins de 2 500 euros le mètre carré dans le Sud nantais et dans les quartiers nord à 3 000 euros dans le quartier huppé des Hauts-Pavés-Saint-Félix et dans le centre-ville, et 2 800 euros à Breil-Barberie. "La hausse des prix est loin de concerner tous les secteurs géographiques", confirme Joan Saint-André, d'AJP Immobilier. Sur l'île de Nantes, au sud de la Loire et dans les grands ensembles collectifs des années 1960 et 1970 que l'on trouve à Bellevue et dans les quartiers nord, les tarifs sont effectivement en baisse.

La périphérie nantaise n’est pas épargnée, entre Rezé et Saint-Sébastien-sur-Loire, il n'est pas rare de trouver des maisons de 100 m2 à moins de 250 000 euros. Les familles au budget restreint s’orienteront  vers Bellevue, où de grands appartements à moins de 1 550 euros le mètre carré, situés dans des immeubles récents et rénovés, peinent à trouver preneur. Dans l'est de l'île de Nantes, encore en chantier mais promise à un bel avenir, des opportunités sont à saisir dans l'ancien, où les tarifs tombent parfois au-dessous de 2 400 euros le mètre carré.

Pour quelques agents immobiliers, l’île de Nantes sera le nouveau centre moderne de la ville, ceux qui aujourd’hui investissent dans ce quartier s’en féliciteront peut être dans quelques années !

 

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Gare de Nantes : Rénovation et transformation prévue pour l’année 2019
Immobilier neuf à Nantes : De belles perspectives !
Les événements incontournables de la saison estivale 2017 à Nantes
Nantes : Les quartiers préférés des Nantais pour habiter